Retour sur une partie de Kanbanzine, le jeu de découverte du Kanban

Hier soir, jeudi, j’étais chez Octo Technology pour assister à une partie de Kanbanzine.

Mon premier, Octo Technology, est un cabinet de conseil en IT à l’investissement fort dans les écosystèmes du développement et de la gestion de projet. Je leur tire d’ailleurs mon chapeau pour tout ce qui concerne le marketing. Je suis impressionné à la fois sur la qualité des messages et la qualité du design de leurs communications, c’est un bon exemple à suivre pour tous.

Mon second, Kanbanzine, est un jeu de société édité par l’association Métis émergence, dont l’objectif est la diffusion du Kanban en France. Pour faire très court, le Kanban c’est une méthode de gestion de projet appartenant à la mouvance Lean. Ses principaux attributs sont de représenter les tâches et le flux de production de manière visuelle (avec un board et des post-its), de limiter le travail en cours (WIP, « work in progress ») et de fonctionner en pull – plutôt que de pousser les tâches sur un planning, on les tire à l’instant t selon les besoins en cours.

Mon petit Kanban à moi!

Mon petit Kanban à moi! Oui, le « Done » est un peu vide…

Comme vous le savez, j’apprécie beaucoup la philosophie sous-jacente au lean, comme celle de l’agilité par ailleurs, et j’essaye de m’y exposer au maximum à travers plusieurs auteurs et ouvrages dont je vous parle de temps en temps.

Le dernier en date était d’ailleurs Personal Kanban, un bouquin décrivant l’application de ces méthodes à l’organisation personnelle. Vous comprendrez donc que je ne pouvais pas rater cette soirée de découverte du Kanban complet, surtout organisée autour d’un jeu de plateau.

Twilight Imperium

TWI : Un jeu de plateau pour gérer un projet, ou un projet pour gérer un jeu de plateau?

Après une rapide présentation de l’événement par l’organisateur, Cyrille Deruel, puis de l’association et du jeu par Alexis Nicolas et David Littel, nous voilà partis pour une partie de 3h (oui, on est passionné ou on ne l’est pas !). D’ailleurs au-delà de l’apprentissage du Kanban, Kanbanzine est également présenté comme un support de team-building, et plus globalement de découverte de ses équipes et de ses collaborateurs.

Je ne vais pas faire le compte-rendu détaillé de la partie, je vais plutôt vous faire directement mes retours :

  • Points positifs
    • C’est définitivement ludique
    • Le jeu est collaboratif, il est organisé autour d’un facilitateur, sorte de maître du jeu ou chef d’orchestre. Si ce dernier fait bien son job, c’est rythmé et sans temps morts
    • On est exposé aux éléments de base du Kanban de manière assez transparente
    • Le contexte (édition d’un magazine) n’est pas orienté autour du développement logiciel, on peut donc inviter des fonctionnels sans les effrayer
    • Le jeu propose des scénarios qui simulent des incidents, des situations réelles que l’on rencontre souvent dans la vraie vie et pour lesquels on apprend à réagir en adaptant la gestion de projet
    • Il y a suffisamment d’aléatoire pour rendre la partie intéressante, sans non plus risquer de tout perdre sur un jet de dés malheureux
  • Points négatifs
    • Pendant de l’aspect ludique et de la transparence de l’apprentissage : si le facilitateur ne met pas avant les mécaniques du Kanban aux bons moments, on risque de complétement rater le côté apprentissage
    • Si on arrive à comprendre l’intérêt de l’aspect visuel, du flux et du pull par le simple fait de jouer au jeu, on subit la limite du WIP sans comprendre l’intérêt positif de cette contrainte

Globalement je suis donc satisfait de l’expérience, et je trouve que le jeu répond bien à ses objectifs de team building et de découverte du Kanban. Par contre, vous l’aurez compris, ce n’est pas un outil d’apprentissage du Kanban ni de découverte de la philosophie du Lean à proprement parler.

Kanbanzine chez Octo

Un moment douloureux : annonce de la dernière décision de Philippe…

Merci beaucoup aux organisateurs, j’ai passé une soirée amusante en compagnie de gens sympathiques et pointus sur le Lean, l’Agilité et le 6 Sigma.

De mon côté j’ai noté qu’il fallait que je me renseigne sur David Anderson et l’autre jeu de découverte du Kanban. Et maintenant que par ici on maîtrise le décisionnel agile, voir comment on peut intégrer ces nouvelles méthodes d’organisation dans nos projets. On en reparle plus tard 🙂

3 commentaires sur « Retour sur une partie de Kanbanzine, le jeu de découverte du Kanban »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s