Petit Rappel Consulting: Forfait, Régie, Régie forfaitée…

Régie : Engagement de moyen

« Sur ce projet nous allons mettre 3 personnes à temps plein, du 1erjanvier au 12 décembre. »

  • Si on finit avant : Option 1 : les consultants restent jusqu’à la fin. Option 2 : les consultants partent et ne facturent que le consommé.
  • Si on ne finit pas à temps : les consultants s’en vont, à moins de commander une nouvelle prestation.

Particularités

  • Pour le client : pilotage complet de l’activité des consultants sur la période
  • Pour les consultants : Aucun risque sur la facturation

Facturation

  • On négocie un TJ, Taux Journalier, pour chaque consultant. On détermine la date de début et la date de fin de la prestation (nb: les anglosaxons préférent manifestement le taux horaire au taux journalier).
  • On multiplie le TJ par le nombre de jours de présence dans le mois, ça donne une facture mensuelle.
  • On prévoit des conditions de sortie dans le cas où on veut finir avant la date de fin (pénalités, préavis, proposition de remplacement…)

Forfait : Engagement de résultat

« Nous finirons le projet tel que défini dans le cahier des charges, avant le 12 décembre. »

  • Si on finit avant : les consultants s’en vont
  • Si on ne finit pas à temps : les consultants restent à leur frais, voir encourent des pénalités de retard si le contrat le prévoyait

Particularités

  • Pour le client : aucun coût en cas d’échec du projet, les consultants ne sont pas payés
  • Pour les consultants : plus grosse facturation si on finit avant, la compétence est récompensée

Facturation

  • On négocie un coût global et une date de livraison. On définit un périmètre précis.
  • On inclut également un échéancier de paiement (30% au démarrage, 50% à la livraison, 20% post-garantie).

« Régie Forfaitée »

« Sur ce projet nous allons mettre 3 personnes à temps plein, du 1erjanvier au 12 décembre. Sur cette période nous devrons finir le projet tel que défini dans le cahier des charges. »

  • Si on finit avant : Option 1 : les consultants restent jusqu’à la fin. Option 2 : les consultants partent et ne facturent que le consommé.
  • Si on ne finit pas à temps : les consultants restent à leur frais, voir encourent des pénalités de retard si le contrat le prévoyait

Particularités

  • Pour le client : c’est le beurre et l’argent du beurre
  • Pour les consultants : argument de vente massue pour ouvrir un compte capricieux

Facturation

  • Mode régie avant l’instant T
  • Aucune facturation en cas dépassement, voir pénalités.

« Forfait régitisé »

« Nous finirons le projet tel que défini dans le cahier des charges, avant le 12 décembre. Sinon nous mettrons 3 personnes à temps plein jusqu’à ce qu’il soit terminé »

  • Si on finit avant : les consultants s’en vont
  • Si on ne finit pas à temps : on bascule en régie à durée indéterminée

Particularités

  • Pour le client : Les consultants sont motivés pour finir rapidement, et si ça dérape on a un engagement de moyen pour terminer. Ça évite les consultants qui jettent l’éponge et disparaissent en cas d’échec.
  • Pour les consultants : c’est le beurre et l’argent du beurre.

Facturation

  • Mode Forfait avant l’instant T
  • Bascule en mode régie en cas de dépassement, TJ à fixer avant de commencer.

Le nommage des modes mixtes peut varier, voir s’inverser, soyez donc attentif à la formulation de qui doit faire quand ça dérape. J’espère que ça aidera ceux qui nageaient encore avec les définitions 🙂

Notez que pour ceux qui partent sur de l’Agile, le mieux est souvent de travailler en régie. Les itérations provoquant souvent des glissements de périmètre – c’est le but en même temps – une contractualisation au forfait impliquera donc la rédaction de nombreux avenants. Cela devient rapidement pénible et limite le flux de productivité.

Je terminerai en rappelant qu’indépendamment des contrats, vos clients et vos consultants sont des êtres humains qu’il est très facile de démotiver / vexer / fâcher. Une relation de consulting doit être une relation de confiance, sinon aucun travail productif ne sera effectué. Ne gâchez pas cette relation en voulant être trop agressif d’entrée de jeu. Un consultant sous facturé (donc indirectement sous payé / mal valorisé) en régie longue ne fera jamais du très bon travail. Un client qui se sent arnaqué vous allumera toujours au moment de la recette. Sachez rester dans le gagnant-gagnant !

Un dernier conseil pour les clients : demandez une période d’essai, quel que soit le type de prestation. En régie : une période de 15 jours pendant laquelle vous pouvez arrêter la prestation sans frais ; en forfait : un premier mini-projet pour tester la capacité à livrer de l’équipe. Ne vous enfermez pas dans des relations inconfortables au boulot, vous avez votre vie personnelle pour ça… Plus sérieusement, n’ayez pas de scrupules : les bons consultants choisissent leurs clients, alors faites la même chose !

5 commentaires sur « Petit Rappel Consulting: Forfait, Régie, Régie forfaitée… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s