Retour sur les Techdays 2013

Si j’avais pris l’habitude d’aller aux Techdays, les 3 jours de grand-messe de Microsoft à Paris, rapport à tous les évangélistes, en toute franchise c’était d’abord pour retrouver mes petits camarades. Tout comme pour les Journées SQL Server, l’occasion est excellente pour entretenir son réseau.

Logo des Techdays 2013

Partant de ce principe, je ne m’inscrivais aux sessions sans trop y penser, sans grand soin, et fatalement mon agenda se remplissait de toutes les sessions BI qui me tombaient sous la main. D’où mon amertume au bout de 3 jours de sessions 200 sur l’offre décisionnelle de Microsoft (oui, oui, je la connais déjà assez bien comme ça, merci).

Cette année j’avais décidé de changer les choses et de m’inscrire à des sessions qui soit portaient sur des sujets en dehors de la track BI, soit traitaient de vraies nouveautés décisionnelles, soit étaient animées par des speakers reconnus. Et puis pour ne rien rater, j’avais missionné 2 envoyés spéciaux de ma boîte, Salma et Tariq 🙂

Jour 2 Plénière Infrastructure

Voici donc le rapide débriefing des sessions qui m’ont marquées (par ordre chronologique) :

  • Plénière Jour 1 « Développeurs c’est vous le chef »: C’est « chef » comme un chef de cuisine, je n’avais pas immédiatement perçu le sous-entendu perso.
    • Une bonne introduction par Jean Ferré (Dir. DPE | Blog) qui nous annonce la couleur pour 2013 : Multi-device, Design et Importance de la data. Ça tient la route, même pour nous côté BI. Ça fait longtemps que je réfléchis à intégrer un designer à l’équipe, pour travailler en transverse sur tous les projets, j’en aurai peut-être l’occasion en 2013? Également présenté par Jean Ferré, la poursuite de l’implication de Microsoft dans le monde des start-ups avec la création du programme Spark. Très bonne initiative et j’espère que mes camarades de kskills, présents sur les Techdays cette année, sauront en profiter !
    • Excellente animation par David Catuhe (Linkedin | Twitter) et Eric Mittelette (Linkedin), fluide et rythmée. Ils ont su maintenir le fil rouge tout au long du show.
    • S’ensuivent plusieurs démonstrations de très bonne qualité par les spécialistes de Microsoft sur lesquelles je ne vais pas m’étendre. Deux choses à noter : d’abord un gros bon point pour l’implication de l’éditeur dans le monde open source, avec entre autres des mentions de github, des VM linux dans Azure et un développement en PHP, c’est beau. Deuxième point moins marrant: carton rouge sur la blague sexiste accompagnant l’arrivée de Nathalie Nguyen de Master Chef. On a assez de problème de sexisme dans le milieu pour éviter ce genre de remarques foireuses, surtout à la première plénière consacrée aux développeurs.
  • Données On-Premise ou sur le Cloud : Sébastien Pertus (nouvellement DPE MS France) qui fait le point sur SQL Server dans le cloud, en IaaS et PaaS, comment choisir, avec en bonus quelques tips pratiques sur comment accéder à son serveur sur la VM dans Azure par SSMS. C’est carré, c’est propre, ça correspond à l’étiquette, parfait !
  • SSAS 2012 : Multidimensionnel et Tabulaire au banc d’essai : Énorme session par François Jehl (Blog | Twitter) et Romuald Coutaud. Je suis un peu plus modéré que mes copains sur leur manque d’amour pour Tabular (principalement parce que moi j’adore les requêtes SQL imbriquées bien sales), mais ce retour était juste fantastique. Une petite pensée pour Aurélien Koppel (Linkedin) qui ne pouvait pas être là pour contenir les 2 autres 🙂
  • Plénière Jour 2 « Rendez agiles vos infrastructures »: Je ne rentrerai pas dans le détail, mais félicitations à toute l’équipe. Le tour d’horizon était complet et les produits sont sexy. A voir en webcast.
  • HDInsight : Hadoop en environnement Microsoft : Benjamin Guinebertière (Linkedin) et Yann Schwartz (Linkedin|Twitter) nous font une belle démo de la stack HDInsight en y incluant du datamining sur Mahout. Ils concluent avec humour : « C’est lent, le code est plutôt moche, on ne manipule que des fichiers textes, les résultats sont faux, mais c’est l’avenir ! ». On comprend le message : pour le moment c’est vraiment du bricolage manuel, bien loin d’être prêt pour de la production, mais ça bouge très vite et il faut garder le sujet à l’œil.
  • Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 : Excellente session par Michel Perfetti (Linkedin | Twitter), Fabian Langlet (Linkedin) et Olivier Conq (Linkedin). Ils ont simulé en 1h une itération SCRUM, outillée sur TFS2012 et Visual Studio 2012. C’est la première fois que je me vois vraiment utiliser ces outils dans un projet sans que ce soit une contrainte. Pour vous dire : je suis rentré chez moi et j’ai installé TFS2012 directement ! Beau boulot messieurs 😉

Je conclue en vous disant que d’une part je suis satisfait de ma nouvelle approche des Techdays, elle a porté ses fruits. Même s’il y a encore des speakers qui n’ont rien à faire là – contenu foireux (inintéressant voir faux), descriptif de session ne correspondant pas, absence de fil rouge – j’ai réussi à en éviter la plupart…

Et d’autre part que je suis reparti gonflé à bloc sur le line-up des produits qui arrivent. J’étais déjà convaincu de SQL Server 2012 et Excel 2013, j’ai été séduit par SharePoint 2013 (fini les usines à gaz au design web 1.0), Yammer (on devrait tester ça dans mon équipe bientôt), Visual Studio 2012 + TFS 2012 (reste à porter le module BI sur VS2012…) et toute la gamme Azure dans le cloud. Bien joué Microsoft France 😉

Logo métro Techdays 2013

6 commentaires sur « Retour sur les Techdays 2013 »

  1. Ahah j’ai bien aimé ton résumé de notre session (on a vraiment dit ça ?). Disons que la conclusion est un peu plus nuancée Hadoop a sa place, comme le Big Data mais ne remplace pas le reste (tout comme le NoSQL d’ailleurs) et sa maîtrise suppose de choisir ses outils de développement (en connaissant leurs limites), de bien comprendre l’aspect batch de la chose, et de ne pas faire l’économie de penser à nettoyer ses données et à tester ses algorithmes…

  2. Hello Yann!
    En tout cas c’est ce que j’ai entendu, n’hésite pas à me faire corriger si besoin 😉

    J’ai fait court ici, tu fais bien d’insister, mais je te rassure pour moi le message est bien passé.
    Au delà des outils il y a une question de pratique, une approche, qui doit être pleinement réfléchie pour que son travail aie du sens. Merci d’être venu enfoncer le clou 🙂

  3. « Un manque d’enthousiasme sur Tabular »? Mouais on a été plutôt honnêtes je pense: c’est clairement l’avenir mais pas forcément le présent dans tous les cas 🙂 Merci pour ton commentaire et ta présence en tous les cas!

      1. Amour (nm): Intérêt, goût très vif manifesté par quelqu’un pour une catégorie de choses, pour telle source de plaisir ou de satisfaction. Effectivement, le DAX et quelques features manquantes m’empêchent d’y voir une source de plaisir ou de satisfaction. Pour le moment 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s