Jason Fried sur pourquoi on ne travaille pas au bureau

Via Laughing Squid (et bien d’autres), la présentation de Jason Fried (37 Signals, co-auteur de ReWork) sur pourquoi on ne travaille pas ou peu au bureau:

Evidemment c’est en anglais, je vous propose donc une traduction en version courte:

  • Bosser c’est comme dormir: il faut du calme pour descendre dans des niveaux de plus en plus profonds. Une interruption arrête le cycle et le fait repartir de 0.
  • Aller au bureau aujourd’hui c’est être garanti d’être dérangé par des centaines d’événements qui tuent la qualité du travail.
  • Les deux pires ennemis du travail sont les managers et les réunions. Ce sont les plus grandes sources de distraction au bureau.
  • Pour sortir du cycle infernal il faut savoir privilégier les moyens d’interruptions passifs (mails, tweets…), passifs dans le sens où l’on peut éteindre le client et choisir quand on souhaite être dérangé.

Rien de nouveau si vous avez lu ReWork, mais c’est toujours sympa d’entendre le message en live.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s