Petit guide pour bien naviguer lors des événements de la communauté

Ho le vl’a qui radote encore sur la communauté!

Hé oui! Quatre articles sur le sujet en deux semaines, il faut croire que ça me tient à cœur 😉

Si vous vous interrogez à venir à un afterwork ou à une conférence, que vous ne savez pas quoi faire lors de ces réunions, quoi dire, comment rompre la glace, alors vous êtes bien tombés !

Parce que ces questions peuvent sembler stupides, mais ce n’est pas toujours évident de savoir créer des rencontres lors de ces événements très artificiels. En effet la rencontre d’une dizaine de personnes qui ne se connaissent souvent même pas de vue, c’est assez étrange. D’autant plus pour nous autres informaticiens, dont les aptitudes sociales ne sont pas toujours le point fort…

Déjà rassurez-vous : ces drôles de rencontres sonnent faux et artificiel pour tout le monde. A part peut-être pour JP, qui a définitivement ça dans le sang, sinon les premières fois vous allez certainement vous demander ce que vous faites là. Et c’est une très bonne question à se poser : qu’êtes-vous venu chercher à cet événement ?

Car si j’encourage les sociétés à s’interroger sur pourquoi elles font les choses, je crois sincèrement que c’est une démarche qui s’applique également au niveau personnel. C’est de là que vous tirerez la motivation nécessaire pour appréhender ce type d’événement, avant que vous ne veniez simplement pour le plaisir de retrouver les copains que vous vous serez fait (mon cas désormais).

Venir à un afterwork, participer à une conférence comme les JSS2012, c’est faire un choix actif dans sa carrière, tout comme s’abonner à une newsletter technique ou à un blog, ou encore acheter et lire un livre traitant de son métier. A mon sens, dans un monde où la plupart se suffisent du minimum, ce sont des actes forts qui montrent une volonté de prendre sa carrière en main. Alors ok ce sont de petites étapes, mais ce sont les premières et elles sont incontournables.

Maintenant pourquoi vous voulez prendre votre carrière en main ? Il n’y a que vous pour répondre à cette question. Mais je ne peux que vous féliciter de ce choix !

Ça c’était la théorie. Pour la pratique, les choses sont simples :

  • Je l’ai déjà dit, oui tout ça sonne faux, artificiel, et oui tout le monde le ressent. Donc on peut ignorer le sentiment et passer à autre chose 😉
  • Il n’y a aucun problème à ce que vous restiez dans un coin à observer pour les premières fois, histoire de sentir la température et vous habituer à la chose. Mais ça ne doit pas devenir une habitude (confère vos objectifs)
  • S’il y a des tours de table de présentation, pas de honte à juste bredouiller rapidement son prénom, son poste et sa société. Certains n’aiment pas prendre la parole en public, les organisateurs le savent, et passeront vite la parole au suivant s’ils sentent un malaise.
  • Vous pouvez facilement entamer la conversation avec n’importe qui en utilisant la méthode de Jen Stirrup :
    • Si ce n’est pas déjà fait, vous vous présentez rapidement : « Bonsoir moi c’est David. Je suis Animateur Décisionnel chez Itecor, et vous ? »
    • Vous pouvez échanger sur vos technologies de prédilection dans la stack BI : « Moi je suis un fan de SSIS, l’alimentation c’est pour les garçons ! Et vous ? »
    • Vous pouvez interroger la personne sur son parcours, pourquoi la BI, pourquoi Microsoft, pourquoi ce poste ? « Animateur décisionnel ? Vous ne connaissez pas ? Je vais vous expliquer… »
    • Et je rajoute : vous pouvez évoquer vos projets actuels (techniquement parlant, notez qu’il y a toujours un petit tabou sur le nom des clients), ainsi que vos dernières difficultés techniques, et là je suis sûr qu’il y a matière à tenir 3 ans de conversation avec ça 😉

Si malgré tout ça vous vous sentez mal à l’aise, qu’il y a des gros creux de conversations, ou des sous-groupes qui ricanent dans leur coin, c’est que les organisateurs se sont plantés. Perso je ne leur jetterai pas la pierre, organiser ce genre d’événement n’est pas évident. Donc laissez leur une deuxième chance, et si les mêmes choses se reproduisent, c’est en effet qu’il faut changer de groupe… Sauf si ça vous arrive à un afterwork du GUSS, là vous avez le droit de nous faire un retour sanglant, histoire qu’on s’améliore 🙂

4 commentaires sur « Petit guide pour bien naviguer lors des événements de la communauté »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s