Rattrapage de Dilbert!

J’en ai trop sous le coude, j’écluse un peu 🙂

30/04/2011
Dilbert.com

Traduction Approximative :

  • Dogbert: J’ai déterminé la durée au bout de laquelle vos clients raccrochent alors qu’ils attendent d’avoir le Service Après Vente au téléphone.
  • Dogbert: Ensuite j’ai corrigé vos messages d’attente et vos menus pour que cela prenne juste un peu plus que cette durée pour parler à votre SAV.
  • Dogbert: En fait c’est en voyant vos manuels utilisateur que je me suis dit que vous haïssiez vraiment vos clients.
  • Boss: Bah, c’est plus de l’apathie que de la haine en fait.

____________________________________________________________

04/05/2011
Dilbert.com

Traduction Approximative :

  • Contrôleuse : Encore une fois notre seule ligne de business rentable est « Erreurs de facturation intentionnelles »
  • Contrôleuse : Tout a commencé par d’honnêtes erreurs, maintenant c’est la seule méthode pour conserver nos bonus.
  • Boss: On a rien de mieux à venir?
  • Contrôleuse: Le service Recherche et Développement teste de nouvelles erreurs pour l’algorithme de calcul des retraites.

____________________________________________________________

17/05/2011
Dilbert.com

Traduction Approximative :

  • Dilbert: Vous avez planifié la fin de la recette après la date de mise en production.
  • Chef de Projet: Nous sommes confiants.
  • Dilbert: C’est vraiment dommage que l’intelligence ne confère pas ce genre de confiance absurde.

Dilbert du 07/11/2010

Dilbert.com

Traduction approximative :

Dilbert : J’aimerais remercier tous les contributeurs qui ont aidé à concevoir le cahier de test.

Dilbert : Grâce à vos retours, les tests n’ont absolument rien en commun avec des cas d’utilisations réels.

Dilbert : J’ai donc perdu deux semaines sur des tests non seulement sans intérêts…

Dilbert : … mais également dangereusement trompeurs.

Dilbert : Ce slide présente les différences entre les résultats des tests et la réalité.

Boss : On utilisera les résultats des tests quand même puisque ce sont les seules données dont on dispose.

Dilbert : Bien. J’espère que vous crèverez tous en vous étouffant sur vos déjeuners.

Boss : Pourquoi est-il autant de mauvaise humeur?

Wally : Surement quelque chose dans les données.