La fin du RSS ?

Etant un gros utilisateur des flux RSS, je suis souvent étonné de voir le manque d’intérêt du grand public pour cette technologie. Peu de gens savent ce que c’est, et même une fois expliqué, peu de gens perçoivent l’énorme avantage que confère la syndication pour le suivi de contenu web.

Et en même temps Twitter cartonne alors qu’il est plus ou moins basé sur la même idée. Va savoir Charles…

Via Marco Armant, voici un article qui tente d’expliquer ce drôle de phénomène.

Je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qui est dit, mais la réflexion est intéressante et il y a au moins 2 arguments très pertinents :

  • Le RSS c’est nul pour gérer les abonnements : en tant qu’auteur je ne peux pas savoir qui s’abonne, contrairement à Twitter
  • Le marché du RSS est mort, tout du moins sur PC, c’est Google qui a gagné avec Reader. J’ajoute que certes l’application est bien foutue, mais ce qui est problématique c’est l’ajout de la pub au contenu sans que les auteurs n’aient leur mot à dire. C’est moche.

En attendant la prochaine solution miracle, Presse Citron approfondi le sujet un petit peu plus.