Big Data, Révolution IT ou effet de mode marketing ?

Je reviens sur le sujet Big Data en quelques schémas faits rapidement sur ArgumentPuissant. Ils sont inspirés par Stephen Few, Ralph Kimball, Rob Collie, Jen Stirrup, Romuald Coutaud, et plein d’autres…

Si on part de la pyramide du savoir, que vous connaissez tous (data > information > knowledge > wisdom en VO) :

Data > Information > Connaissance > Sagesse

Et qu’on écoute les services marketing des éditeurs, et les analystes, le Big Data ça donne ça :

Data > BOUM Big Data > Sagesse

Par contre si on écoute son bon sens, et les gens dont je parlais plus haut, ça donne plutôt ça :

Big Data > Data > Information > Connaissance > Sagesse

A vous de choisir la vision de la chose qui vous semble la plus réaliste.

Le Big Data c’est une belle nouvelle technologie, qui en effet va nous permettre de réaliser beaucoup de nouvelles analyses vraiment chouettes. Mais seulement à travers les outils dont on dispose déjà : les bases relationnelles (le SQL), la modélisation dimensionnelle (dimensions et mesures), la visualisation de données, et une méthode scientifique, une approche rationnelle de compréhension du monde qui nous entoure. Ces étapes ne sont pas facultatives, le Big Data n’y change rien.

Si dans votre entreprise vous n’arrivez déjà pas à exploiter pleinement votre plateforme décisionnelle, à passer de l’information à la connaissance, alors ne vous engagez pas dans un projet Big Data. Plus de données, plus d’informations, ne vous aideront certainement pas à y voir plus clair.

Je reviendrai sur cette pyramide du savoir. C’est une représentation que j’aime beaucoup, et qui illustre bien les différentes facettes de notre métier. On en reparle plus tard 😉