Décollage pour le MVP Summit à Seattle!

Juste un petit mot pour vous dire que je m’absente à la fin de la semaine pour aller à mon premier MVP Summit à Seattle. Le MVP Summit c’est la réunion annuelle des MVPs organisée par Microsoft, sur le campus à Redmond. Avec moi JP et Romain, donc ça risque d’être plutôt sympa!

MVP Summit Nov2013

Ça plus le rachat de ma société il y a 2 semaines (PDF) et l’organisation des Journées SQL Server pour début décembre, autant vous dire que ça ne me laisse malheureusement pas beaucoup de temps pour le blog (pourtant ça fait énormément de choses à raconter, vous vous en doutez… ).

On débriefe de tout ça bientôt, mais en attendant n’oubliez de vous inscrire aux JSS 😉

Le changement c’est maintenant!

Rien à voir avec les élections, sauf que pour moi aussi c’est le changement !
Je reviens de vacances, et je reprends la BI ça vous gagne en main, en vous annonçant que j’ai changé de société de conseil pour rejoindre BIOS Consulting. En effet les directeurs associés de BIOS m’ont fait une belle offre pour monter un pôle Tableau Software, j’avais besoin d’air frais, donc j’ai accepté !

BIOS ça peut vous rappeler quelque chose, en effet c’est l’ancienne société d’Aurélien Koppel avant qu’il ne se fasse débaucher par Microsoft. Aujourd’hui c’est Thomas Morisson qui a pris sa place, et moi « j’abandonne » la BI Microsoft pour faire du Tableau. Je mets des guillemets parce que ce n’est juste pas possible, j’aime trop ça pour tout lâcher et  je suis sûr que Thomas saura me débaucher de temps en temps pour lui filer un coup de main 🙂

En attendant me voilà « Chef de pôle – Tableau Software », et je trouve que ça claque bien 😉

On peut se demander pourquoi changer de technologie, surtout alors que SQL Server 2012 déboule avec tous ses nouveaux jouets.

En fait cela vient d’un constat simple : l’offre décisionnelle Microsoft manque vraiment d’un réel outil de visualisation/exploration des données. On en reparlera en détail plus tard – je ferai surement toute une série d’articles sur tous ces produits et Tableau – mais PowerPivot est tout sauf visuel, et Power View est… comment dire ça sans fâcher personne… jeune ?
Donc on a beau faire le plus beau datawarehouse du monde, si le client voit une interface moche, ou ne peut accéder à ses données qu’à travers Excel, c’est difficile de l’en convaincre. Et ça gâche un peu la réussite de la mission. Tout ça Stephen Few en parle bien mieux que moi (et ça dès 2010…), à voir par là.

Et Tableau c’est aussi un produit qui est simple, efficace et puissant, facile à apprendre, et qui permet donc de se consacrer à la problématique du client plutôt qu’à la technique désobéissante. Parfaitement alignée avec ma philosophie tout ça !
Bon bin y’a du boulot, que ce soit sur la montée en compétence ou sur la construction de l’offre. Je vous tiendrai évidemment au courant au fur et à mesure. Souhaitez-moi bonne chance 😉