SQLSaturday 251 : Retour et slides de la Saisie de données pour la BI

Rapide retour sur l’événement qui a eu lieu samedi 14/09/13, et qui a mon gout a été un vrai succès !

SQLSaturday 251 - L'arrivée

Je n’ai pas les chiffres exacts mais il me semble qu’une centaine de personnes ont répondu présent. Les sponsors étaient là, un grand merci à Fusion-io (vous n’avez plus le droit de ne pas les connaître !), Azeo et D-Cube.

Le PASS était également présent en la personne de Niko Neugebauer (un personnage vraiment sympathique), et en fait toute la communauté du GUSS était là :

SQLSaturday 251 - La communauté

Mais surtout, vous étiez là ! (Bon ok, la première séance le matin c’était un peu dur 🙂 )

SQL Saturday 251 - Reveil Difficile

Concernant notre session sur la saisie de données pour la BI, j’avoue que je suis plutôt satisfait de mon compère David et moi-même. Une seule démo qui plante (désolé mais sans Wizard moi je sais pas faire du Access ;)), à mon sens un bon rythme, en tout cas un bon feeling. N’hésitez d’ailleurs pas à me faire vos retours en commentaire !

SQL Saturday 251 - Session saisie de données!

Enfin, si vous voulez les supports, c’est par là. Vous trouverez toutes les infos sur le licensing lié aux solutions qu’on vous a proposées, et tout un tas de liens pour vous aider à mettre en œuvre les techniques qu’on vous a présenté.

Le webcast arrivera quand il arrivera, mais en attendant n’hésitez pas à lancer Visual Studio et aller vous éclater avec LightSwitch (tous les liens nécessaires dans les slides).

JSS2012 : Modélisation Dimensionnelle – Slides à télécharger

Si l’année dernière nous avions eu la chance d’avoir des webcasts enregistrés pour chaque session, malheureusement cette année nous n’avons pas eu le budget. Je n’ai donc que les slides à vous proposer, pour cette session Modélisation Dimensionnelle présentée avec mon compère Charles-Henri. Ah et une photo aussi 🙂

JSS2012 - Charly et Florian causent Modélisation Dimensionnelle

Rho ces speakers qui regardent l’écran…

 

J’en profite pour rappeler la littérature obligatoire dont on parle pendant la présentation :

Voilà pour le contenu de la présentation. Concernant le « public speaking », je vous avoue que c’est un exercice qui m’éclate de plus en plus. Si j’ai encore les chocottes les 5 premières minutes avant le début, ça ne dure guère et ça se transforme vite en plaisir.

Par contre, pour que ce soit vraiment le cas, cela demande quand même 2 choses :

  • D’abord parler d’un sujet qui me passionne. Je ne pourrais définitivement pas faire ça sur un sujet qui ne m’intéresse pas, ou avec des contraintes éditoriales qui m’empêcheraient de délivrer le message comme je le souhaite.
  • Ensuite de la préparation ! Il faut du temps pour murir les slides (au moins 3 versions successives complétement différentes), et surtout répéter, pour harmoniser son discours, travailler ses transitions et valider qu’il y a bien un fil rouge, qu’on raconte bien une histoire, plutôt qu’énumérer une suite de listes à puces.

Si ces deux conditions sont remplies, alors c’est vraiment fun !

Et vous avez l’habitude avec moi, là aussi j’ai un gourou dont je suis les enseignements, il s’agit de Scott Berkun (celui dont je tiens également la vision différente du rôle de chef de projet) et son livre c’est « Confession of a Public Speaker », une référence sur le sujet.

Enfin, n’hésitez pas à me faire vos retours sur la session dans les commentaires. Ce que vous avez aimé, ce qui vous a déplu, à quel moment je vous ai perdu, est-ce que j’ai réussi à vous rattraper… Ça m’intéresse beaucoup ! Et en question complémentaire : on parle de quoi l’année prochaine ? 😉